L'ABC d'un prêt hypothécaire sans soucis

Plusieurs étapes doivent être franchies bien avant que vous ayez trouvé votre future maison :

  • Combien pouvez-vous réellement investir dans l’achat de votre maison?
  • Par où commencer pour obtenir un prêt garanti par hypothèque immobilière?
  • Quel terme choisir pour votre prêt hypothécaire?
  • Et qu’est-ce que l’amortissement?

Faire affaire avec un courtier hypothécaire (ou un courtier immobilier qui pratique aussi dans le domaine hypothécaire) vous assure les bonnes réponses à toutes ces questions. Vous recevrez des conseils éclairés, adaptés à vos besoins et à votre situation financière.

BUDGÉTER POUR ESTIMER VOTRE CAPACITÉ D’EMPRUNT

Avant même d’entreprendre vos recherches, vous devez établir un budget réaliste, basé sur vos habitudes de vie et vos objectifs. La précision est primordiale : un budget n’est utile que s’il tient compte de l’ensemble de vos besoins et de votre réelle situation personnelle ou familiale. Le but de cet exercice? Déterminer le montant dont vous disposez chaque mois, une fois que toutes vos autres obligations sont acquittées, pour habiter, financer et chauffer votre future maison. Un courtier hypothécaire (ou un courtier immobilier autorisé à agir dans ce champ de pratique) vous aidera à analyser votre situation financière : cote de crédit, capacité d’emprunt, dettes, etc.

La différence entre votre revenu familial net par mois et le total de vos dépenses mensuelles (nourriture, vêtements, transport, assurances, autres dettes, etc.) doit suffire à couvrir le paiement de votre emprunt hypothécaire (capital et intérêts), les taxes et le chauffage (et, s’il y a lieu, 50 % de vos frais de copropriété).

Si ce n’est pas le cas, vous devrez revoir à la baisse le prix d’achat que vous vous étiez fixé et, bien entendu, le montant que vous pensiez emprunter. Assurez-vous aussi de disposer d’une somme suffisante pour couvrir les frais indirectsde la transaction tels que les coûts de l’inspection, du notaire et du déménagement, les droits de mutation (communément appelée « taxe de bienvenue »), etc.

Vous pourrez ainsi vous fixer un prix d’achat raisonnable auquel vous vous limiterez.

Vous devrez aussi estimer votre capacité à emprunter. Pour le savoir, peut-être choisirez-vous d'obtenir une pré-autorisation hypothécaire avec l'aide de votre courtier? Bien qu’optionnelle, la pré-autorisation vous permet de connaître votre pouvoir d’achat, de vous garantir un taux et de prouver votre sérieux comme acheteur. Au moment d’acheter, vous devrez tout de même obtenir une approbation finale du prêt hypothécaire, suivant les termes prévus à votre promesse d’achat.

Votre courtier hypothécaire pourra utiliser les tableaux de calculs utilisés par la plupart des prêteurs hypothécaires pour vous aider à estimer le montant maximal du prêt hypothécaire qui pourrait vous être accordé.

Une fois ce montant établi, votre recherche d’une nouvelle résidence sera plus efficace et vous éviterez la tentation d’un immeuble au-dessus de vos moyens!

COMBIEN DEVEZ-VOUS EMPRUNTER?

Maintenant que vous avez trouvé votre maison, vous êtes à deux doigts de devenir propriétaire! Pour y arriver, il vous faut sûrement obtenir d’abord un prêt hypothécaire. Afin de calculer le montant de l’emprunt dont vous avez besoin, ayez sous la main le prix d’achat de la propriété, la rétribution à verser au courtier immobilier (s’il y a lieu) et le montant de votre mise de fonds.

La mise de fonds est le total des sommes que vous avez déjà économisées en vue de l’achat de votre propriété : vous pouvez la soustraire du prix d’achat, puisque vous n’avez pas à l’emprunter! Elle aura toutefois un impact sur votre emprunt, puisque plus votre mise de fonds est élevée, moins le seront vos paiements pour rembourser votre emprunt.

ET APRÈS L’OBTENTION DE VOTRE PRÊT HYPOTHÉCAIRE?

Votre courtier hypothécaire continue de vous faire épargner en vous recommandant des options qui vous permettront de réduire l’amortissement de votre prêt hypothécaire, pour que vous puissiez le rembourser le plus rapidement possible, sans toutefois épuiser vos liquidités.

Si vous avez encore des questions sur l’emprunt hypothécaire et son processus, communiquez avec le Centre Info OACIQ.