david fafard votre partenaire en immobilier agricole au québec

David Fafard, courtier immobilier agricole

Passionné par les enjeux agricoles et avide de rencontres, David Fafard sillonne les routes du Québec à la recherche de matchs parfaits. Le courtier immobilier spécialisé en agriculture se perçoit comme un facilitateur entre les producteurs qui vendent leurs terres ou leurs fermes et ceux qui veulent les acheter.

Pendant les nombreuses heures de route quotidiennes qu’effectue David Fafard aux quatre coins de la province, son téléphone ne dérougit pas. Il planifie un rendez-vous avec un acheteur potentiel au Bas-Saint-Laurent, règle les derniers détails légaux pour un client et confirme sa rencontre avec un producteur l’après-midi même en Abitibi. Toujours disponible, le courtier ne lésine pas sur les efforts pour faire le pont entre les vendeurs et les acheteurs.

« Les rencontres en personne sont très importantes pour moi, explique David Fafard. C’est la première étape quand un vendeur communique avec moi. » Le courtier s’assoit avec les propriétaires, procède à leur inventaire et prend le temps de discuter avec eux.

« On parle souvent de l’aspect financier et légal d’une vente, mais rarement de l’aspect émotionnel, souligne le courtier. Une ferme, c’est souvent l’histoire de plusieurs vies. »

C’est pourquoi l’aspect humain guide avant tout sa recherche d’acquéreurs. « Je pars souvent avec une liste d’acheteurs potentiels, note-t-il. Je discute avec eux et quand je pense que le fit est bon, j’organise une rencontre avec les vendeurs. »

Faciliter la vie

C’est une fois que David Fafard a trouvé le match parfait que le travail technique commence. « L’immobilier agricole demande beaucoup de connaissances et compétences en fiscalité, affirme le spécialiste. La vente de bâtiments et de machinerie avec les terres peut, par exemple, complexifier la transaction. »

En plus de l’évaluation de la valeur des actifs, le courtier se penche sur de nombreux aspects légaux comme les servitudes de passage. Avant que les deux parties passent devant le notaire, toute la « paperasse » doit être en ordre.

« Mon travail, c’est de mettre la table avant de passer chez le notaire, illustre le courtier qui a piloté cinq ventes d’une valeur de plus de 10 M $ l’an dernier. Mon but c’est de faciliter la vie des vendeurs autant que des acheteurs! »


 

David Fafard - Courtier immobilier résidentiel et commercial Royal Lepage Inter-Québec

418.440.6828 - Courtier@DavidFafard.com fax 418.653.9809

6-2960 Blvd Laurier, Sainte-Foy Québec, QC, G1V 4S1

facebook.com/FafardImmobilier